Evolution de la pension nette

L’évolution de la pension nette doit être calée sur l’évolution du salaire net moyen des « actifs », seul moyen d’assurer la continuité « actifs »/ « inactifs ». Car la question qui se pose n’est pas de maintenir le pouvoir d’achat des retraités, mais bien de leur fournir une pension représentative de l’ensemble des évolutions des salaires des « actifs ».

Il ne s’agit pas là d’une mesure technique, mais d’un choix de société.

Comme indiqué précédemment, le retraité n’est pas un « poids » à la charge de la société. Il est un citoyen à part entière, qui a une fonction sociale au travers de ses activités et qui contribue à l’économie du pays.

Il s’agit ici d’aller au-delà de la question de solidarité entre actifs et retraités, en considérant un seul et même collectif dont une partie dispose d’un salaire net et une partie d’une pension issue du salaire socialisé qui est un bien commun à ce collectif.